Sous les projecteurs : Phoque

Rêvez-vous de découvrir les coulisses de la ligue ?

Cette semaine nous repartons dans les coulisses EBTV à la rencontre de Phoque. Il nous parle de son rôle mais aussi d’une de ses créations pour la ligue…

Qui est-il réellement ? En quoi consiste son rôle ? Quelle est donc cette création ? C’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui !


Antoine : Bonjour Phoque ! Pourrais-tu te présenter plus en détail pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Bonjour ! Je suis un_phoque, ou plus simplement Phoque, j’ai 21 ans et je suis actuellement organisateur, modérateur et développeur chez eSportBrosTV ! Je suis un grand fan de la plupart des jeux Nintendo, notamment de Pokémon (Obalie est vraiment TROP mignon), The Legend of Zelda, et Mario Kart. Et, depuis 2017, de Splatoon également 😉

Photographie de Phoque par Emeth

A : Au sein de la ligue, tu es connu principalement pour ton travail de modérateur, dis-nous en plus dessus ! En quoi consiste-il ? Quelles ont été tes motivations pour ce rôle ?

Mon arrivée chez ebTV a été particulière. Contrairement à la plupart des membres, j’ai été contacté en mai 2018 par un certain dmtr, me demandant si je souhaitais rejoindre l’association. La raison ? Je parlais dans le chat. Plus exactement, je m’intéressais de près aux résultats des matchs et essayais de faire des pronostics, des calculs sur les enjeux, mais je commentais aussi les actions que je trouvais belles, ce genre de choses. C’est ce qui était recherché par ebTV qui, plus qu’un modérateur comme on l’entend en général, avait besoin de quelqu’un pour animer un stream. Et c’est toujours ce que je fais aujourd’hui, en rajoutant quelques blagues (souvent mauvaises) pour rendre ça encore plus fun. Je dirai que c’est ça, le véritable rôle d’un modérateur, essayer de garder une bonne ambiance et de la hype dans le chat pour profiter un maximum du match.

Je m’occupe également de la plupart des annonces concernant les streams. Cette fonction s’est rajoutée après-coup, mais j’adore essayer de rendre un match hype juste sur une annonce. J’ai deux équipes, et je dois faire en sorte que les gens veulent venir voir leur rencontre. J’essaie d’inclure notamment des résultats des précédents matchs, de leurs rencontres passées ou, quand on est sur une fin de saison de Ligue par exemple, quel est l’enjeu du match en fonction du résultat. C’est quelque chose à laquelle on a l’impression d’accorder peu d’importance, mais en fait, on y fait très attention. L’annonce d’avant-match est cruciale, c’est pour cela que j’essaie de la travailler au maximum. Certaines ont pris plus d’une heure de rédaction !


A : Impressionnant ! Ce que peu de gens ne savent pas, c’est que tu as aussi développé un bot pour la ligue ! On veut en savoir plus ! A quoi peut-il donc bien servir ?

En effet, je suis le développeur des bots que l’on utilise sur nos compétitions. Il y a celui de la Ligue ebTV qui est spécifique à cette compétition, mais également celui que l’on utilise sur différents tournois, tels que le FRST ou le Splatoon 2 Community Cup. Il a également servi dans l’organisation des qualifiers aux Championnats de France 2019 de Splatoon 2. Leur rôle n’est en général pas visible par les joueurs, car ils servent uniquement d’assistants aux TO.
Celui de la Ligue est un véritable outil qui nous a fait gagner un temps précieux. Il nous assiste du début à la fin de la compétition. L’ensemble des salons des divisions, des rôles assignés ainsi que l’assignation des équipes aux bonnes divisions est entièrement réalisée par ce bot. Cette opération pouvait prendre plusieurs heures à réaliser auparavant, maintenant moins de 5 minutes. Pendant la compétition, il permet de planifier les matchs et mettre les résultats sans avoir à passer par Toornament, ce qui là encore fait gagner beaucoup de temps. Les salons utilisés pour les différentes diffusions sont également l’oeuvre du bot. Enfin, quand la compétition se termine, il supprime les salons et rôles qui ont été créés pour la saison. Je profite en général de l’inter-saison et de la pré-saison pour développer de nouvelles fonctionnalités.
Quand au bot utilisé pour les tournois, son rôle est plus restreint. Ces tournois commencent toujours par une phase de groupe, et chaque groupe possède son salon de discussion dédié, créé par le bot. Cela peut sembler anodin, mais cela a permis d’éviter les retards sur le début des brackets, et même en général de prendre de l’avance sur l’horaire. Cependant, c’est quelque chose d’extrêmement long à réaliser sans bot, d’où son utilité. Il permet également de supprimer ces salons et d’enlever les rôles temporaires à la fin du tournoi.


A : Je comprends mieux ! Comment as-tu eu cette idée ? Quelles sont les difficultés que tu as rencontré pour développer ce bot ?

Je dirai qu’il y a eu plusieurs facteurs qui m’ont donné cette idée. Premièrement, mon premier tournoi. J’ai commencé par l’organisation du FRST Europe en juin 2018, et j’ai remarqué que beaucoup de tâches étaient simples, fastidieuses et répétitives (assigner les rôles aux différents capitaines, créer les salons,…). Quand ces trois conditions sont réunies, on peut automatiser ça, donc je me suis dit que ça serait plus facile si un bot faisait ça à notre place. Il faut aussi savoir que j’avais créé mon compte Discord fin 2017, je découvrais donc qu’on pouvait réaliser des bots dessus, et ayant toujours été passioné par l’informatique, le sujet m’avais attiré.
Puis vint l’élément déclencheur. A la fin du mois de juillet, j’ai eu des problèmes de santé qui m’ont empêché de partir en vacances avec ma famille. Comme je n’avais rien à faire de mes journées à l’hôpital, j’ai pris mon ordi et j’ai commencé à apprendre le Javascript (le langage que j’utilise pour les bots). J’ai commencé à développer quelques bots funs que j’utilisais avec des amis IRL, et je me suis intéressé à comment rendre ça utile sur une compétition. La première fois que j’ai soumis l’idée, on m’a dit que c’allait être inutile. Étant un peu borné, j’ai quand même développé un petit truc, j’ai invité les membres d’ebTV sur un serveur perso, et c’est là qu’on s’est rendu compte du potentiel. Évidemment, cette version était complètement buguée, mais on a décidé de faire un test sur un vrai tournoi. Et on s’est dit que c’était bien pratique que le bot fasse les assignations de rôle à notre place, ça nous a fait gagner du temps sur la préparation du tournoi. Donc j’ai continué à le développer petit à petit. Sans que l’on s’en rende compte, ce bot est devenu une nécessité, car au lieu de passer du temps à des tâches mineures, on pouvait se concentrer sur d’autres plus importantes, ce qui nous as permis de proposer des tournois de meilleure qualité.

Puis a eu lieu fin 2018, le SPARK. Cette fois, j’ai été invité à organiser le tournoi spécifiquement pour créer un bot qui nous aideraient. Ce bot, c’était la première version de celui utilisé sur les tournois, car c’était le premier tournoi en format poules + bracket que l’on organisait. Cette fois la difficulté n’était pas tant les bugs, que le délai imposé ; tout devait marcher pour le lancement. Ce bot a ensuite été réutilisé sur le Splatoon 2 Community Cup, et plus aucun bug ne devait être présent, car nous étions sur des tournois officiels, et par conséquent, beaucoup d’équipes étaient présentes. Le bot a été utilisé à partir de la seconde édition, qui comprenait 128 équipes. Si l’on avait dû faire les tâches du bot à la main, cela nous aurait pris de longues minutes et mis en retard. Mais heureusement, le bot l’a fait en 3 minutes, ce qui nous a permis de démarrer à l’heure.
Et le bot de la Ligue dans tout ça ? Il est apparu peu après, au début de la saison 7. Cette fois, il était complètement différent ; la compétition se déroule sur plusieurs semaines, et il y a beaucoup plus de tâches réalisables par un bot, comme expliqué ci-dessus. De plus, ce bot travaille beaucoup avec Toornament (le site utilisé pour gérer nos compétitions), ce qui a occasionné beaucoup de problèmes pendant son développement. Aujourd’hui, ces problèmes ont été corrigés, et il nous aide beaucoup pour la compétition.


A : Voilà qui clôt donc cette interview ! Merci à toi de m’avoir accordé de ton temps !

Avec grand plaisir ! A bientôt à tous dans l’encre… Et vive Obalie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *