Mario Kart Universal Saison 3 : un record d’équipes !

De retour après une pause de deux semaines, la Mario Kart Universal revient en force avec pas moins de 66 équipes inscrites, un record pour la compétition occidentale qui n’avait jamais dépassé la barre symbolique des 50 inscrits (Wii U et Switch confondues).

 

Les équipes françaises engagées :

Nous retrouverons donc des équipes déjà présentes lors de l’édition précédente (Champi Brothers, Team JBZZ, World Friend 1, Team DJULO, Vertex, Yoshi Family, Jean Pierre Pernaut 1, Rainbow Fun, Team Pidouki, Athaway Crew) dont certaines ont introduit une deuxième équipe dans la compétition (World Friend 2, Jean Pierre Pernaut 2). C’est également l’occasion de voir de nouvelles équipes, fraichement arrivées dans la communauté (Follow the Rythm, Magikart Community, Underscore) et des revenants de la version Wii U (Princess Monarchy).

 

Division 1

Team JBZZ 516 – 468 Champi Brothers

Xi 509 – 475 Divine phoenix

Belle entrée en scène de la Team JBZZ qui se positionne provisoirement à la première place du classement en s’imposant face aux compatriotes de la Champi Brothers. La troisième équipe de la division, la World Friend, va jouer son match de retard ce vendredi soir contre la Severance, grande favorite de la division en l’absence de la Zealous.

 

Division 2

Team DJULO 634 – 350 Essency

Rozando la Katastrofe 576 – 408 Mushroom Team

Arcadia 524 – 460 Tuestame la Tostada

Tout comme l’équipe première, la Team DJULO effectue un début de saison en canon et se défait facilement d’un adversaire qui lui avait donné du fil à retordre lors de leurs dernières confrontations lors du tournoi Amplify. Bien que non-francophone, la Rozando la Katastrofe a renforcé ses effectifs lors de l’entre saison en s’offrant les services de plusieurs français anciennement Zealous tels que Swift ou Demon qui lui ont permis de remporter aisément la victoire ce dimanche.

 

Division 3

Wii Elite Clan 583 – 401 Divine Phoenix 2

Mushroom Team 2 516 – 470 Banana Legion

Vertex 509 – 465 Merciless

Seule équipe francophone de la division, la Vertex repars sur de bonnes bases après une longue pause, l’équipe n’ayant pas participé au tournoi Amplify. Après un remaniement d’effectif pendant l’entre-saisons, l’équipe a montré que les choix pris semblent être les bons au vu de la performance du jour.

 

Division 4

Victory Racers 559 – 425 Arcadia 2

Follow the Rythm 508 – 476 Tuestame la Tostada 2

Rozando la Katastrofe 2 496 – 488 World Friend 2

Alors que la Follow the Rythm profite de l’expérience du jeu en équipe acquérie depuis le début de la ligue française pour s’imposer ce soir, la World Friend 2 rate son premier pas dans la compétition face à une équipe qui, malgré l’ajout de certains renforts de l’équipe 1, semblait largement à sa portée.

 

Division 5

Final Emblem 529 – 455 Yoshi Family

Shells from Hell 519 – Merciless 2

Dynamite 515 – 469 Princess Monarchy

Alors que l’équipe signait son grand retour dans la compétition après plus d’un an d’absence, la Princess Monarchy s’effondre au milieu de son match et cède la victoire à la Dynamite. L’autre équipe française de la division ne s’en est pas mieux sortie : la Yoshi Family accuse une fois de plus sa traditionnelle défaite de semaine 1.

 

Division 6

Jean Pierre Pernaut 527 – 457 Blizzard

Rainbow Fun 498 – 486 Mushroom Team 2

Les échecs de la saison passée n’ont pas suffit à stopper la Jean Pierre Pernaut qui s’impose d’entrée contre une des équipes les plus dangereuses de la division. La Rainbow Fun continue sa chevauchée fantastique (elle reste sur cinq victoires consécutives dans les ligues nationales) et engrange trois précieux points à l’issue de cette première journée.

 

Division 7

Final Emblem 2 100 – 0 Galactic Gamers (forfait)

Wii Elite Clan 2 396 – 300 Nightmare

Rozando la Katastrofe 3 362 – 334 Team GC

Il n’y a malheuresement pas d’équipes francophones dans cette division, nous supporterons donc, semaine après semaine, les premiers de la division.

Allez la Final Emblem 2 !

 

Division 8

Victory Racers 2 389 – 307 Harmony

Black Wolves 376 – 320 Unbeatable Underdogs 2

Shells from Hell 2 350 – 346 Jean Pierre Pernaut 2

Unique représentants de la francophonie dans la division, les joueurs de la Jean Pierre Pernaut ont failli à leur tache et sont passés à seulement quatre point d’une victoire qui aurait fait honneur au drapeau tricolore.

 

Division 9

Blue Shells 393 – 259 Muse

Team Pidouki 376 – 320 Ink Dragon

Magikart Community 302 – 297 Nintendhype

Fraîchement arrivés dans la compétition, la Magikart Community s’est faite surprendre par un reglement qui a bien failli lui coûté le match. Cependant, l’équipe s’impose malgré le retrait des points de pénalité et remporte ses trois points à la maison. Doublé pour les équipes françaises de la division puisque la Team Pidouki s’impose également contre une nouvelle équipe.

 

Division 10

Inflo 355 – 341 Team Luxembourg

Atenea Gamers 348 – 348 Mandarina de Schrödinger

Encore une division sans équipes françaises dans laquelle nous suivrons, au nom de la science, la Mandarina de Schrödinger, qui  trouve une égalité après avoir été menée durant dix courses au terme d’un match à en couper le souffle.

 

Division 1 (200cc)

Athaway Crew 519 – 465 Impetus

Blietzkrieg 517 – 467 Divine Phoenix

Onzième victoire d’affilée pour la Athaway Crew (anciennement Club) qui semble bien parti pour battre le record d’invincibilité dans la compétition (record de 23 détenu par la Blietzkrieg qui avait été stoppé par ce même Athaway Club).

 

Division 2 (200cc)

 

Underscore 438 – 258 Harmony

Presto Brigade 358 – 338 Rapids

Composé d’une majorité de joueurs francophone, l’équipe Underscore s’empare de la première place de la division au terme de la première journée après un match mené de bout en bout contre une équipe dont le manque d’expérience a parlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *